Comment sont calculés le bouquet et la rente d'un viager occupé ?

Tout d’abord il est nécessaire de déterminer la valeur « marché » de votre bien, comme si on le vendait en vente classique. Pour ce faire, nous utilisons les derniers prix de vente fourni par les notaires. Puis nous comparerons avec votre bien (surface, prestations, environnement, …).


En second lieu, nous appliquerons une décote sur la valeur  « marché », qui se justifie par votre occupation des lieux. En effet, nous ne pouvons pas vendre un bien occupé au même prix qu’un bien libre. Le pourcentage de décote varie en fonction de votre âge et donc de votre espérance de vie.


Exemple : pour un couple de 75 ans, la décote appliquée est de 51% (espérance de vie : plus de 17 ans).


Une fois cette valeur décotée définie, nous ventilerons cette somme en un bouquet, somme payée au comptant lors de la signature de l’acte de vente, puis le restant sera versé par mensualité votre vie durant, la rente.


Il n’y a pas de règle concernant la répartition bouquet / rente. C’est uniquement le marché qui dicte les tendances. En effet, le débirentier, l’acquéreur, devra payer avec ses capitaux propres le bouquet, les frais de notaire et la commission de l’agent immobilier. Il ne peut pas souscrire à un emprunt bancaire. Ainsi plus le bouquet est élevé, plus la vente sera longue et difficile. Il est d’usage de na pas dépasser 20% de la valeur décotée.


Maintenant que nous avons fixé le montant du bouquet, nous allons convertir le restant dû (valeur décotée – bouquet) en rente viagère. Pour ce faire, nous utilisons un taux de rente, qui est également fonction de votre espérance de vie.


Ainsi sur votre espérance de vie, vous percevrez la valeur décotée de votre bien.

0 vue
Suivez-nous sur les réseaux
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© Crée par DNA - IBS