Qu’est-ce qu’un viager occupé ?

Le viager occupé, à l’opposé du viager libre, est l’un des viagers immobiliers les plus répandus aux futurs vendeurs et acheteurs. Le bien vendu est occupé par le ou les vendeurs, ils conservent un droit d’usage et d’habitation (DUH). La libération peut se faire soit de manière anticipée pour un départ en maison de retraite des occupants par exemple soit par le décès des vendeurs.

Explication du viager occupé

Le vendeur occupe ce bien jusqu’à son décès et l’acheteur ne peut donc utiliser ce bien à des fins personnels. L’acheteur est le propriétaire officiel dès la signature de l’acte de vente du bien. A l’achat du bien en viager occupé, le futur propriétaire et acheteur peut payer une partie, le bouquet et le solde en rente viagère. Cette formule permet un achat d’un bien en plusieurs mensualités et aussi appréciée par les vendeurs.

Cependant, le viager occupé propose des avantages comme des inconvénients. Il est donc essentiel de bien se renseigner avant l’achat d’un bien en viager occupé, ainsi que de définir les règles et clauses pour le paiement des charges lors de la conclusion de l’acte de vente du bien.

Les avantages et inconvénients pour le vendeur

Pour le vendeur de ce type de viager immobilier, le principal avantage est qu’il touchera une rente viagère tout en pouvant continuer à habiter dans son logement. Le vendeur peut se donner le droit d’usage et d’habitation et l’usufruit du bien (droit de louer). Votre contrat de vente devra penser aux répartitions des charges.

L’inconvénient réside dans le fait que si dans le contrat, l’usufruit n’a pas été instauré, il ne pourra louer son bien. Le calcul de la rente viagère est assez complexe et il faudra déduire le prix d’occupation du prix de vente. La rente est moins important que sur un cas de viager libre. L’occupant paiera la taxe d’habitation et les charges liées au bien.

Les avantages et inconvénients pour l’acheteur

L’acheteur sera intéressé par ce type de bien pour un placement immobilier. L’acheteur peut acheter à un plus bas prix un bien immobilier. Cette décote se fera sur le temps d’occupation du vendeur. L’acheteur ne sera pas obligé de solliciter une banque et donc de rembourser un taux d’intérêt sur son prêt immobilier. Le viager occupé peut être revendu dès que l’acheteur le souhaite.

Le principal inconvénient réside dans la jouissance du bien et donc ne peut être une résidence principale. L’acheteur devra payer impôts et charges à moins qu’il ne soit signalé dans le contrat de vente.

Pour toutes informations complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone 0.805.38.05.05 (appel et service gratuits) ou par mail contact@expert-viager.com.