Le bouquet est le capital versé au comptant lors de l’acquisition d’un viager libre ou occupé.

C’est le crédirentier, le vendeur, qui le reçoit le jour de la signature de l’acte authentique chez le notaire. Cette somme est soumise à l’imposition sur les plus-values immobilières. Ainsi, si le bien vendu en viager est la résidence principale du vendeur, alors une exonération totale de l’impôt sera appliquée. En revanche, si le bien vendu est une résidence secondaire ou un investissement location, le bouquet sera soumis à l’imposition sur les plus-values immobilières. Pour connaître le montant de cet imposition, nous vous invitons à nous contacter et nous transmettre les informations suivantes :

  • Valeur d’achat du bien
  • Valeur de revente
  • Date d’achat
  • Date de vente en viager

A partir de ces données, nous serons en mesure de vous indiquer le montant de la plus-value à payer.

Pour déterminer le montant du bouquet, il est nécessaire dans un premier temps d’estimer la valeur libre du bien immobilier (la valeur marché).

Dans le cas d’une vente en viager occupé, il y aura une diminution de cette valeur en raison du droit d’usage et d’habitation réservé aux vendeurs. Cet abattement est déterminé en fonction de l’âge du ou des vendeurs et de la valeur locative du bien. La valeur décotée (valeur occupée) sera décomposée en bouquet et en rente. Il sera possible de vendre :

  • Avec seulement un bouquet, qui sera donc égale à la valeur occupée ;
  • Sans bouquet avec une rente importante
  • Et toutes les situations intermédiaires

D’une manière générale, afin d’optimiser la vente en viager, nous vous recommandons que le bouquet ne dépasse pas 30% de la valeur occupée. Si vous souhaitez un bouquet plus important, il sera préférable d’opter pour le bouquet sans rente.

Pourquoi le bouquet peut être un frein à la vente en viager ?

Le bouquet, dans la plupart du temps, sera à payer sans recours à un crédit par les acquéreurs. En effet, la vente du bien en viager sera grevée d’une hypothèque de premier rang, qui permettra de sécuriser la transaction.

Ainsi, il est préférable de demander un bouquet « raisonnable ».

Si vous optez pour un bouquet sans rente, alors les acquéreurs pourront avoir un recours à un prêt bancaire.

Pour toutes informations complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 0.805.38.05.05 (appelgratuit) ou par email contact@expert-viager.com