Le choix d’un investissement en viager ne doit pas être le fruit du hasard. En effet, vous serez liés à vos vendeurs sur une durée non connue. Il est donc primordial de bien réfléchir en amont.

Voici 8 points à valider avant de vous lancer.

1. Définissez votre objectif

Avant de vous lancer dans votre projet d’immobilier locatif, définissez clairement vos besoins. Votre investissement a-t-il pour but de :

  • préparer votre retraite,
  • vous constituer un patrimoine,
  • compléter vos revenus,
  • réaliser une plus-value à la revente
  • transmettre un bien à vos enfants,
  • disposer d’une résidence secondaire ?

Vos objectifs conditionnent les caractéristiques de votre bien : l’emplacement, la surface, le nombre de pièces, ...

2. Choisissez un bien correspondant à votre projet

En fonction de votre objectif, il vous faudra déterminer un logement permettant d’y répondre à terme.

En effet, si votre objectif est de louer le bien à terme, il vous faudra adapter votre choix avec le marché locatif local. Il en est de même si votre objectif est la revente.

Dans le cas ou votre objectif est d’avoir une résidence secondaire, laissez place à vos sens…

3. Choix de l’emplacement

L’emplacement est la règle numéro 1 lors d’un achat immobilier. Un secteur dynamique vous permettra de revendre ou de louer facilement votre bien.

Choisissez donc un secteur géographique où le marché est relativement tendu.

En revanche, s’il s’agit d’un investissement en vue d’une résidence secondaire, choisissez le lieu qui vous convient !

4. Pensez à la revente

Avant de vous lancer dans l’achat d’un viager, étudiez l’évolution du prix dans le secteur. Cela vous permettra de vous projeter.

N’oubliez pas que le prix de l’immobilier est cyclique, avec des périodes de hausses et des périodes de baisse.

5. Pensez à la location

Pensez également au marché locatif local. En effet, il est important de connaître la demande locative, les prix, le nombre de bien à la location, ...

Evaluez la valeur locative de votre investissement. Cela vous permettra d'anticiper votre effort d’épargne sur la durée.

6. Adaptez les paiements à votre budget

Vous connaîtrez la durée du viager qu’à la fin… Ainsi il est important d’adapter ses montants à verser en fonction de votre budget et de l’évolution de la vie (paiement des études des enfants, changement de résidence principale, …).

7. Anticipez les éventuels travaux

Afin de revendre au mieux votre bien, il sera peut être nécessaire de réaliser des travaux (rafraichissement aux goûts du jour, remise en état, …). Ainsi il est important en parallèle du paiement des rentes de pouvoirs épargner chaque mois.

Il en est de même si vous souhaitez louer le bien. Il vous faudra peut être devoir réaliser quelques travaux.

8. Prémunissez vous contre les aléas de la vie

La vie étant faite de nombreux aléas, bons comme mauvais, il est important de se prémunir face à ces derniers.

Il existe des assurances se substituant à vous pour le paiement des rentes en cas d’accident de la vie (décès, perte d’emploi, …).